Menu

The Elder Scrolls Online

Accueil Infos Développement Posez-nous vos questions : le Domaine aldmeri (deuxième partie)

Posez-nous vos questions : le Domaine aldmeri (deuxième partie)

Nous vous invitons à profiter de notre dernière édition de “Posez-nous vos questions” sur ESO. Vous nous avez envoyé beaucoup de questions créatives à propos du Domaine aldmeri, de ses traditions, de la reine Ayrenn et de bien d’autres choses. Nous avons adoré les découvrir. Poursuivez votre lecture pour découvrir celles que nous avons retenues !

N’oubliez pas que nous attendons désormais vos questions sur l’Alliance de Daguefilante, qui sera le sujet de la première édition de “Posez-nous vos questions” de l’année 2013. Comme certains d’entre vous les savent peut-être déjà, l’Alliance de Daguefilante rassemble les Brétons, les Orques et les Rougegardes du Nord-Ouest de Tamriel. Hauteroche et Martelfell font partie du territoire que cette alliance considère comme son berceau. Vous pouvez en apprendre plus à son sujet ici. Envoyez-nous vos questions à propos de cette alliance à community@elderscrollsonline.com.

Où est-ce qu’un nouveau personnage du Domaine aldmeri va commencer la partie ? Apparaîtra-t-il à la capitale, ou y aura-t-il différents points d’apparition suivant le peuple du personnage ? – Question de Stephanie Morin

Chaque alliance dispose de sa propre zone de départ, plutôt reculée, qui permet à chacun de prendre ses marques avant d’être lâché dans la nature. Tous les membres du Domaine aldmeri débutent leur voyage sur une île, le Perchoir de Khenarthi, au large de la côte Sud de Tamriel.

Certaines personnes s’inquiètent de ce que votre vision ou interprétation du Domaine aldmeri ne soit pas aussi extrême que sa description dans le “Guide de poche de l’Empire”. Est-ce que le Domaine présenté dans TESO est une précurseur plus modéré de celui qui fut fondé en 2E 830 ? – Question de Charlie Vorholzer

Oui. Et n’oubliez pas que le “Guide de poche de l’Empire” a été rédigé par des ennemis du Domaine. Chaque ouvrage des Elder Scrolls reflète le point de vue de son ou ses auteurs. Le GPE n’échappe pas à cette règle. Les Aldmeris pensent que leur cause est juste et les actions qu’ils entreprennent en son nom sont justes et vertueuses. Leurs adversaires, par contre, les considèrent comme des racistes autoritaires qui cherchent à rabaisser les humains de Tamriel à un statut à peine plus enviable que l’esclavage.

Vous avez mentionné les zones jouables d’Elsweyr et de l’Archipel du Couchant ; quelle(s) parties de Val-boisé seront-elles jouables ?  Question de Daniel Altmann

Une grande partie de Val-boisé sera jouable, depuis Havre sur la frontière avec Elsweyr, vers l’Ouest en passant par Pointe-Sud, Vercors et Foyeraie, puis au Nord en remontant l’estuaire de la Stride jusqu’à la frontière avec la Colovie. Cela comprend l’intérieur des terres entre ces points, alors soyez parés pour un long voyage dans les forêts elfiques.

Elsweyr est célèbre pour sa production de sucrelune. Qu’en pensent les Altmers et les Bosmers ?  – Question de Lord Andrew

La plupart des usages du sucrelune sont bénins, et ne servent qu’à satisfaire l’insatiable appétit du peuple chat pour les douceurs. Ce n’est que lorsque le sucrelune est raffiné en un dangereux narcotique, le skooma, que les problèmes surviennent. Aucun gouvernement n’approuve l’usage de ce dernier.

Est-ce que les dirigeants comme la reine Ayrenn seront impliqués dans des combats entre alliances ou préfèrent-ils tirer les ficelles depuis les capitales, à l’abri ? – Question de Matt Donn

Les dirigeants des trois alliances ont des personnalités distinctes, et feront des choix différents. La reine Ayrenn est moins traditionnaliste que la plupart des elfes, et veut voir la situation par elle-même plutôt que de se fier à des rapports. Elle préfère se trouver près de l’action.

Est-ce que la dynastie camorienne sera impliquée d’une quelconque façon dans l’échiquier polique du Domaine ? Elle semble avoir pris plus ou moins part à la fondation du premier Thalmor. Aurons-nous l’opportunité d’en apprendre plus sur cette entité politique ?  – Question de Jérémy Haut

La dynastie camorienne a dirigé (ou au moins influencé) Val-boisé dès sa fondation, en 1E 1. Elle tente actuellement de profiter de la chute du second Empire pour retrouver sa gloire passée. Pendant The Elder Scrolls Online, Camoran Aeradan est roi des Elfes des bois. Donc, oui, les Camorans jouent un rôle précis. Le jeu politique de la dynastie camorienne et de son entourage continue d’influencer tout ce qui se passe dans Val-boisé.

Pourquoi le Domaine aldmeri a-t-il déplacé la capitale de Val-boisé ? Et pourquoi une ville bosmer est-elle la capitale du Domaine, malgré la prédominance des Altmers ? – Question de Tamás Várfalvi

Les Hauts-elfes ont proposé Faneracine, en Val-boisé, comme capitale du Domaine aldmeri pour des raisons stratégiques. Une capitale en Tamriel facilite le lien entre les peuples continentaux et les Elfes du Couchant. Ensuite, il existe des raisons d’ordre mystique à propos desquelles nous ne pouvons rien dire de plus !

Qui dirige Elsweyr ? Ont-ils des nobles, des familles régnantes ou quelque chose d’approchant ? Est-ce que la Crinière apparaît en jeu ?  – Questions combinées de Nick Pantring et Mark Mullinger

Dans les déserts du Nord d’Elsweyr, les tribus nomades sont dirigées par des chefs tribaux tandis qu’au Sud on trouve une noblesse khajiit bien établie qui commande aux marchands, aux fermiers et aux artisans. La Crinière, qui est le chef spirituel des Khajiits et combine ces deux modes de vie en une seule culture, fera bien entendu une apparition dans The Elder Scrolls Online.

J’aimerais en savoir plus sur la peste knahataine. Comment est-elle survenue et comment a-t-elle été traitée ? – Question de Will Manson

Il y a de nombreuses théories quant à l’origine de la peste knahataine : certains évoquent des causes naturelles, d’autres blâment les Argoniens puisqu’ils y sont immunisés. Il existe aussi beaucoup de, comment dire… d’entrepreneurs qui prétendent disposer de remèdes efficaces. En tant que joueur, vous pourrez choisir de croire qui vous voudrez.

Parlez-en sur la page Facebook officielle d’ESO.