The Elder Scrolls Online

Posez-nous vos questions : l’Alliance de Daguefilante (première partie)

Nous reprenons là où nous nous étions arrêtés l’année dernière et continuons notre série de questions-réponses bihebdomadaires, « Posez-nous vos questions », avec une nouvelle édition entièrement consacrée à l’Alliance de Daguefilante. Continuez votre lecture pour en savoir plus sur les cultures qui composent l’Alliance de Daguefilante, leur histoire et leurs motivations, et sur les régions que vous pouvez espérer visiter en tant que membre de l’Alliance.

Comme d’habitude, « Posez-nous vos questions » n’est alimenté que par vos questions, nous gardons donc toujours l’oreille tendue en quête de questions intéressantes. Si vous vous demandez quelque chose au sujet de l’Alliance de Daguefilante et que cette édition ne répond pas à votre interrogation, n’hésitez pas à nous l’envoyer à community@elderscrollsonline !


Quel est la signification du lion qui orne les blasons des Brétons et de l’Alliance de Daguefilante toute entière ?  – Question de Gallagher Clausner

Quand la Garde du lion brétonne devint l’ordre de chevalerie d’élite du Haut-roi Émeric, il adopta le lion comme emblème personnel. Puis il devint le symbole guerrier de toute l’Alliance de Daguefilante.


Au moment ou le jeu se déroule, depuis combien de temps les Rougegardes sont présents en Tamriel  Les considère-t-on comme des nouveaux venus ?  – Question d’Emmy Mariner

Les Ra Gada qui ont amené les Yokudéens en Tamriel arrivèrent aux environ de 1E 800, approximativement 2 700 ans avant ESO. Seuls les Elfes sont susceptibles de considérer les Rougegardes comme des nouveaux venus.


D’après ce que les précédents titres des Elder Scroll nous ont appris, les Orques ont tendance à rester entre eux, dans leurs forteresses, à quelques rares exceptions. Qu’est-ce qui pousse les Orques et le Royaume d’Orsinium à rejoindre l’Alliance de Daguefilante ? Qu’est-ce qui fait de ces trois peuples des alliés malgré leurs dissensions ?  – Question de Wade Johnson

En tant que peuple, les Orques sont victimes de ce que nous appellerions un complexe d’infériorité. Ils ont été maltraités et méprisés par les autres peuples de Tamriel depuis l’aube des temps, et ils ont soif de respect. Cela signifia beaucoup pour eux lorsque, dans un passé relativement récent, Orsinium a enfin reçu le plein statut de province au sein du Second Empire. Les clans qui ont rejoint l’Alliance de Daguefilante se souviennent de cette période de reconnaissance, et veulent la revivre. Les Brétons ont promis aux Orques de pouvoir faire revivre Orsinium sans entrave, et qu’une fois que l’Empire serait restauré, Orsinium serait de nouveau une province impériale.


Comment les Brétons et les Rougegardes réagissent-ils à l’Alliance avec les Orques ? Ce sont des ennemis historiques, les Rougegardes et les Brétons ont détruit Orsinium à plusieurs reprises, l’alliance peut naître de la nécessité, mais le peuple peut ne pas du tout l’approuver. – Question d’Aron Grafhorst

C’est sans nul doute une alliance de circonstances, comme lorsque les Nordiques et les Orques vinrent à l’aide des Nains lors de la bataille du Mont Écarlate. Certains Brétons ou Rougegardes peuvent ne pas approuver cette alliance, mais ceux qui vivent à la frontière disent qu’il vaut mieux que les Orques marchent contre leurs ennemis communs plutôt qu’ils ne pillent leurs troupeaux et leurs fermes. Les Rougegardes et les Orques se sont toujours respectés et considérés comme des ennemis honorables, et même si les Orques ne font pas confiance aux Brétons, ils font confiance au roi Émeric, qui leur a prouvé sa sincérité. Et combattre côte-à-côte instaure la confiance entre ces peuples.


Je me demande comment vous allez donner vie au désert d’Alik’r. Dans beaucoup de MMOs, les déserts sont négligés et simplement remplis de sable et de collines rocheuses avec peu ou pas de végétation, des serpents, des busards et des scorpions. Ce qui mène à un ennui total. Comment allez-vous le rendre intéressant ?  – Question de Lori Brock

Le désert d’Alik’r jouit d’un écosystème vivant, des petites bestioles comme les lézards aux prédateurs de fin de chaîne comme les fendeurs de dunes et les scorpions géants. Et presque tout ce qu’on y trouvera sera venimeux ou carnivore. Vous ne vous ennuierez pas parce que si vous relâchez votre garde, vous mourrez.


J’ai une question concernant Martelfell. D’après ce que nous savons, Sentinelle, une ville de première importance, devrait être un centre administratif pour l’Alliance en Martelfell. En tant que fan des Couronnes, je me demande si nous aurons l’opportunité de visiter un cité-couronne, comme Hégathe, dans ESO.  – Question de Jack Waldmann

Nous n’irons aussi loin au Sud qu’après la sortie, mais lors de celle-ci vous pourrez visiter les cités-couronnes de Bergame et Lainlyn aux confins Nord d’Alik’r.


Est-ce que les différences religieuses entre ces trois peuples, surtout celles entre Rougegardes et Orques, seront mises en avant ? Y aura-t-il des cultes dédiés aux daedras ?  – Question d’Emmy Mariner

Les alliances ou les inimitiés politiques peuvent apaiser ou attiser les différents religieux. Les chefs de l’Alliance sont impatients de mettre un terme aux conflits religieux entre Brétons, Rougegardes et Orques dans l’intérêt de la solidarité. Et les chefs orques, comme le roi Kurog, insistent sur le fait que les Orques d’Orsinium vénèrent Mauloch, qui n’est absolument pas un prince daedra. Juré, craché. Ce sont les autres Orques qui vénèrent le prince daedra Malacath.


La ville de Camlorn semble avoir parfois des problèmes de loups-garous, ils ont d’ailleurs été détaillés dans les premiers aperçus, ainsi que dans les livres de la Reine-louve. Sont-ils le signe d’une épidémie plus importante ?  – Question de Confusion

L’héritage lycanthropique de Camlorn joue bel et bien un rôle dans les événements d’ESO !


Cela fait combien de temps que les Hauts-elfes ont été rejetés hors de Martelfell et de Hauteroche ? Peut-on encore ressentir les effets résiduels de l’invasion dans ESO ?  – Question de Chris Acciardi

L’Hégémonie direnni, pendant laquelle les Hauts-elfes régnaient sur presque tout ce qui appartient aujourd’hui à l’Alliance de Daguefilante, était en déclin en 1E 500, cela fait donc bien 3 000 ans que les Brétons ont commencé à régner sur Hauteroche. Quand les Rougegardes sont arrivés en Martelfell quelques siècles plus tard, le clan Direnni s’était déjà retiré sur l’île de Balfiera dans la baie d’Illiac, où ils résident toujours.


Parlez-en sur la page Facebook officielle d’ESO.