The Elder Scrolls Online

Posez-nous vos questions : Alliances en Guerre

Ce nouveau « Posez-nous vos questions » répond à vos interrogations sur le JcJ dans The Elder Scrolls Online.

Merci pour l’intérêt que vous portez au JcJ dans ESO. Comme beaucoup d’autres fans du jeu, vous vous posez beaucoup de questions intéressantes à ce sujet, et nous en avons choisi quelques-unes pour y répondre dans ce « Posez-nous vos questions».

Mais nous voulons continuer à recevoir vos questions ! Demandez ce que vous voulez par e-mail à community@elderscrollsonline.com, et nous vous répondrons peut-être dans un prochain « Posez-nous vos questions». Nous espérons que les réponses d’aujourd’hui vous plairont, et que vous reviendrez dans quinze jours pour les prochaines.


Comment construit-on les armes de siège ? Faut-il des ressources particulières ? Les armes de siège sont-elles mobiles ou stationnaires ? – Éric Aholou

On peut obtenir ou construire des armes de siège grâce aux Points d’Alliance. Aucune autre ressource n’est nécessaire pour les acheter, et on peut les déployer seul. Quant à leur mobilité : les béliers sont mobiles, et les balistes, catapultes et trébuchets peuvent être remballés après leur déploiement, afin de les repositionner.


Un groupe de quatre est une force relativement restreinte en JcJ, puisque les grandes guildes JcJ ont souvent plus de vingt joueurs en ligne simultanément. Existera-t-il des groupes de taille alternative ? – Éric Aholou

Oui, il sera possible de constituer des groupes de plus de quatre personnes. Nous serons en mesure de vous fournir plus de détails par la suite.


En tant que pratiquant sérieux du Jeu de Rôle immersif, dans plusieurs jeux et au sein de plusieurs guildes et communautés, je trouve essentiel de disposer d’endroits pour discuter et interagir avec des amis ou des inconnus, comme des tavernes ou des bâtiments publics meublés. Trouvera-t-on ce genre d’installations dans les grandes villes et en dehors ? – Ryan Houghton

On trouve une multitude de tavernes dans le jeu, et beaucoup d’endroits propices à réunir de grands groupes d’individus.


On a mentionné plusieurs fois que les joueurs pourront envahir les zones autour des forts ennemis, afin de les affamer et de les priver de ressources. De quel genre de ressources s’agit-il, et en quoi affectent-elles le jeu ? – Éric Duey

Les trois ressources présentes autour d’un fort (scieries, fermes et mines) alimentent son processus d’amélioration. Les scieries aident à renforcer les portes et leur permettent de se réparer automatiquement. Les fermes rendent les gardes plus forts et plus endurants, et les mines aident à renforcer les murs, ce qui les rend plus difficiles à détruire et leur permet de se réparer au fil du temps. Contrôler les ressources autour des forts interrompt aussi les patrouilles dans leur voisinage, aussi est-il toujours avantageux de s’approprier les ressources ennemies avant d’assiéger le fort lui-même.


La raison majeure de capturer et conserver un fort est que cette occupation confère des avantages aux joueurs qui contrôlent ce territoire. Pouvez-vous nous en dire plus sur la nature de ces avantages ? – Éric Duey

Nous ne sommes pas encore prêts à dévoiler ces avantages de manière spécifique, mais votre Alliance et vous recevrez des avantages, qui ne dureront que tant que vous contrôlerez ces territoires.


Y aura-t-il un système de classement JcJ ? Si oui, décernera-t-il des titres, du matériel, des compétences ou des statistiques supplémentaires ? – Kévin Kent

Oui, il existera un système de classement. Vous pourrez gagner des Grades de l’Alliance, qui octroient des titres et vous permettent d’acheter certaines armes et armures. Il y a aussi un arbre de compétences JcJ qui vous donnera de nouvelles compétences – nous y reviendrons en détail un peu plus tard.


Pourrai-je passer du niveau 10 au niveau 50 en Cyrodiil à un rythme comparable à ceux qui joueront en JcE ? – Micah Hood

La vitesse de montée de niveau en JcJ n’est pas aussi constante qu’en JcE, de par la nature de la population des joueurs ennemis. On trouve toutefois de nombreuses activités en Cyrodiil pour compléter le combat JcJ, comme les quêtes et l’exploration. Vous pourrez croiser des joueurs d’Alliances ennemies dans tout Cyrodiil : potentiellement, le combat n’est jamais loin.


À vos yeux, quel sera le meilleur aspect du jeu ? – Simon Langevin

Le mettre entre les mains des joueurs (comme vous !).


Comment la furtivité sera-t-elle implémentée en JcJ, et comment les joueurs pourront-ils détecter les adversaires furtifs ? – Cameron Neilson

Il existe quelques manières différentes de détecter les adversaires furtifs. Par exemple, un joueur furtif sera révélé s’il prend des dégâts. Il existe des sorts pour détecter les adversaires cachés. Il est aussi important de se rappeler que la furtivité dépense de la vigueur, une ressource dont il ne faut surtout pas manquer au combat.


En Cyrodiil, les villes des PNJ seront-elles hostiles ? Je sais que le gouvernement de Cyrodiil est corrompu et malfaisant, mais les habitants seront-ils à l’image de leurs dirigeants, ou pourra-t-on voyager en paix ? – Shane Ford

Les villages sont neutres. Toutefois, des gardes patrouilleront dans les rues d’une ville si votre Alliance a capturé son fort voisin. Pour votre Alliance, il sera moins dangereux d’effectuer des quêtes dans cette ville – moins dangereux, mais néanmoins pas sans risque. Les villes et villages de PNJ ne sont pas hostiles, mais on trouve des PNJ en dehors des villes qui n’ont vraiment rien d’amical.


Parlez-en sur la page Facebook officielle d’ESO.