The Elder Scrolls Online

Plongée dans les donjons d’ESO

Rassemblez vos compagnons et apprenez en plus sur les rôles de chacun et les comportements des ennemis vous attendant dans les donjons de The Elder Scrolls Online.

En lieu et place de notre habituel « Posez-nous vos questions », nous vous emmenons cette semaine au cœur des donjons d’ESO et nous désirons partager avec vous quelques informations sur ce que vous et vos compagnons pourront être amenés à rencontrer. Après avoir lu cet article, si vous avez des questions pour notre prochain « Posez-nous vos questions » sur les donjons, n’hésitez pas à nous les faire parvenir par courriel à community@elderscrollsonline.com et nous y jetterons un œil !


Vous aurez la possibilité de faire beaucoup de choses différentes dans votre coin sur ESO, mais vous pourrez également décider de vous attaquer aux donjons, qui sont eux plus spécifiquement étudiés pour être un défi proposé à un groupe d’alliés. Les donjons sont conçus spécialement à cet effet ; vous aurez besoin de vous associer à trois autres joueurs pour avoir une chance de vous en tirer, et tous les quatre, ensemble,pourrez alors avoir votre propre instance du donjon (y-compris monstres et butin). Nous allons dans cet article nous pencher d’un peu plus près sur les mécanismes que vous retrouverez dans les donjons.


Rôle des joueurs

Dans la plupart des MMORPGs, les joueurs se trouvent réduits à un seul rôle au sein d’un groupe, qu’ils soient là pour infliger des dommages (rôle de DPS, pour Dommage Par Seconde), garder leur groupe en vie (soigneurs) ou bien attirer l’attention des monstres sur eux (tank). Ces rôles restent importants pour le succès d’un groupe désirant aller explorer un donjon dans The Elder Scrolls Online, mais notre système de compétences ouvert vous donne bien plus de flexibilité. Avec le bon mélange de compétences et d’armes, vous pouvez  changer de rôle d’un claquement de doigts, selon les besoins de son groupe.

Disons par exemple que votre soigneur tombe durant un combat contre un boss de donjon. Dans bien des jeux, il serait impossible de vous remettre d’une telle perte. Mais vous pouvez vous préparer pour une telle situation ! Échangez votre épée à deux mains par un bâton de guérison, cela activera de fait votre deuxième barre de raccourci (comprenant les compétences de soin appropriées). Et le groupe peut ainsi continuer le combat.

Ce n’est pas là la fin des différences que vous constaterez dans les donjons ESO. Voici quelques petites astuces pour vous aider à sortir vainqueur, quel que soit le rôle (ou combinaison de rôles) que vous choisissez :

DPS :

  • Les monstres vont vous attaquer. Ne paniquez pas, et ne vousattendez pas à ce  que votre tank puisse tous les gérer par lui-même. Vous avez une panoplie complète pour vous aider à réduire les dommages ; vous pouvez interrompre, bloquer, voire même éviter une attaque tout en continuant à jouer votre rôle de DPS.
  • Concentrez vos attaques. Assurez-vous bien d’attaquer le même ennemi, et ensuite seulement passez au suivant. Plus le combat sera long, plus votre groupe risquera de se retrouver à court de mana ou de vigueur.
  • Les capacités à Aire d’Effet peuvent être efficaces, mais aussi très dangereuses. Les AdE peuvent pousser la plupart des monstres à abandonner leur cible actuelle pour s’intéresser à vous et rajouter de la pression sur votre soigneur. Soyez prudent en utilisant de telles attaques.
  • Contrôlez bien vos attaques ! Évitez d’attaquer les monstres qui restent en retrait (plus de détails dans le chapitre suivant). Il suffit parfois de s’approcher d’eux pour les faire se joindre au combat et courir le risque de voir votre groupe submergé.

Soins :

  • Il faut toujours une personne capable de soigner dans un donjon. Plus il y aura de joueurs capables de soigner dans un groupe, moins vous aurez besoin d’un soigneur attitré. Cela permet de construire des personnages hybrides, soigneur/dps ou soigneur/tank, voire des groupes où chaque joueur se charge de sa propre santé.
  • Les potions sont très pratiques pour se sortir des ennuis. Toutefois, les potions font partie des rares temps de rafraîchissement que nous avons mis en place dans le jeu, alors choisissez bien le moment de les utiliser.
  • Tous les membres du groupe auront besoin de soins fréquents, pas seulement le tank. Assurez-vous bien de garder un œil sur la vie des autres membres du groupe.
  • Les monstres vous attaqueront aussi ! Soyez prévenu : un soigneur doit toujours être prêt à faire autre chose que soigner : il doit pouvoir se déplacer rapidement, opérer un contrôle des foules contre ceux qui l’attaquent… voire les tuer lui-même si les autres membres du groupe ont les mains pleines, sans pour autant cesser de soigner le groupe. Tout cela peut être précieux. N’hésitez pas à participer au dps !

Tank :

  • Vous n’avez pas besoin de prendre en charge tous les monstres d’un groupe ! Aucun joueur n’est fragile au point de ne pas pouvoir encaisser quelques attaques standard. De plus, la plupart des capacités de soin d’ESO sont des sorts de zone, alors votre soigneur ne devrait pas avoir de mal à soigner plusieurs membres du groupe en même temps.
  • Contre les gros groupes de monstres, la fonction la plus puissante du tank est celle du contrôle. Assommez les soigneurs, interrompez les lanceurs de sort. Le tank est le mieux placé pour tout cela, parce que ces interventions ont de fortes chances de vous désigner comme prochaine cible de ces ennemis !
  • Un bon tank a besoin de garder l’attention des monstres les plus solides, notamment les boss. Ils font beaucoup plus de dégâts : la santé et la protection supplémentaires que vous possédez vous permettront de survivre là où les personnages les plus fragiles mourraient dans d’atroces (mais brèves) souffrances.



Comportement des Monstres

Au moment de poser les bases du comportement des monstres de donjons d’Elder Scrolls Online, l’équipe a trouvé nécessaire de dépasser le système classique de menace. Pour autant, nous avions conscience qu’il fallait préserver une partie des comportements traditionnels. Non seulement parce que cela correspond à ce que beaucoup de nos joueurs connaissent et comprennent, mais aussi parce que cela complètebien notre structure des rôles.

Un autre objectif que nous avions en tête pour les combats dans ESO est de vous inciter à arrêter de toujours fixer l’interface, mais au contraire vous inviter à vous plonger au cœur même du jeu avec les effets visuels, les animations et des annonces des monstres, tout cela pour vous indiquer clairement où se trouvent les dangers.

Voici quelques comportements-clé que les joueurs constateront chez les monstres qui peuplent les donjons. Cela vous donnera une meilleure idée de ce qui vous attend dans les donjons d’ESO :

  • Les monstres présents dans une même salle du donjon sont conscients les uns des autres. Quand l’un d’eux est attaqué, les autres se préparent à se défendre. C’est ce que nous appelons la « Mentalité de meute » (ou de Pack, si vous préférez).
  • Par défaut, une meute de monstres s’étale et choisit différentes cibles dans un combat. Les actions des joueurs peuvent modifier ce comportement dans une certaine mesure. Par exemple, les capacités de provocation forcent un monstre à vous attaquer pendant un temps donné. Attaquer un monstre qui n’a pas été récemment attaqué par un autre joueur pourra le faire se concentrer sur vous.
  • Les monstres d’une meute n’attaquent pas tous en même temps. Certains se lancent immédiatement au combat, tandis que d’autres attendent un peu avant de s’en mêler. Approchez-vous un peu trop des monstres en retrait, ou attaquer les, et ils prendront part au combat.
  • En général, les monstres ciblent le joueur qui les attaque le plus proche. Toutefois, si personne ne les attaque, différents types de monstres choisiront leur cible de manière différente. Par exemple, un monstre qui attaque à distance attaquera plus volontiers un joueur qui attaque à distance.

Les donjons seront parmi les défis les plus ardus dans The Elder Scrolls Online, et ils rajoutent un pan complet d’aventure que vous pouvez rajouter aux diverses expériences que vous pourrez avoir dans Tamriel. Nous espérons que ce modeste article vous aura permis d’en apprendre plus sur la création de nos donjons, et nous sommes impatients voir de quelle façon vous vous attaquerez à ces challenges.  Assurez-vous bien de partager cet article avec vos compagnons de groupe, afin qu’ils soient prêts eux aussi !


Parlez-en sur la page Facebook officielle d’ESO.