Menu

The Elder Scrolls Online

Accueil Infos Art/Médias Conception de ESO : le Galopin

Conception de ESO : le Galopin

Apprenez-en davantage sur les créatures de The Elder Scrolls Online dans cette exploration du petit mais malveillant galopin.

En Tamriel, on trouve des créatures de toute taille – de l’imposant wamasu au petit galopin, au potentiel tout aussi dangereux. Dans cet article, nous allons observer de plus près ce petit Daedra facétieux, et la façon dont il s’est glissé, ni vu ni connu, dans ESO.

Les fans de Morrowind et Oblivion ne manqueront pas de reconnaître ce Daedra. Les galopins sont petits, et pas particulièrement intelligents, mais ce sont des combattants agiles, et tout aussi cruels que les Daedra plus imposants. On les invoque souvent pour effectuer des tâches simples, et ils font de bons messagers et serviteurs (quoique pas toujours disciplinés). 

Dans ESO, nous voulions que le galopin ait une personnalité marquante, malgré sa petite taille. Comme toujours, nous avons examiné de près les illustrations et textes existants lorsque nous avons commencé à créer nos concepts. Nos artistes voulaient capturer l’agilité et l’attitude du galopin dans leurs illustrations, pour donner aux animateurs une base de travail, puisque les animations seraient capitales pour lui donner toute son importance.

La série The Elder Scrolls est généralement de nature sérieuse, mais nous savons tous que l’humour est omniprésent, quoique souvent par touches discrètes. Les comportements du galopin (notamment dans son animation de mort mélodramatique) peuvent être comiques, mais ils conviennent parfaitement à sa taille et son attitude. Ses capacités (comme les boules de feu qu’il lance de ses mains ou fait pleuvoir depuis le ciel) sont intenses et sérieuses, et lui donnent une importance bien supérieure à sa voix et ses actions.

La voix du galopin aussi est légèrement humoristique. Plusieurs monstres d’ESO s’expriment dans un langage spécial, incompréhensible pour le joueur. De temps en temps, on entend le galopin marmonner frénétiquement dans sa langue, ce qui pourrait prêter à rire. Mais attention ! Le galopin reste dangereux, et vous pourriez vous retrouver à périr au milieu des flammes si vous riez trop longtemps.

Vous trouverez ci-dessous une vidéo du galopin d’ESO en action. Merci d’avoir lu cette édition de la Conception de ESO, et ne ratez pas notre prochaine créature !


Parlez-en sur la page Facebook officielle d’ESO.