The Elder Scrolls Online

Audience avec l’empereur : Morkulth

Voici notre premier numéro d’une série d’interviews avec ceux qui se sont assis sur le trône de Rubis.

Les empereurs sont faits et défaits par le chaos de la guerre d’Alliances. Les bruits du combat retentissent dans tout Cyrodiil lorsque les armées se heurtent, cherchant toutes à placer leur propre champion sur le trône. Dans cette nouvelle série, nous interrogerons certains des héros qui ont réussi à se hisser au sommet, et à détenir le titre d’empereur. Nous commençons donc par l’empereur Morkulth, qui fut le premier empereur d’ESO. Venez découvrir comment il a accompli cet exploit.


Aviez-vous le soutien d’une guilde ? Si oui, en quoi cela vous a-t-il aidé ?

Oui, j’avais le soutien de la guilde à laquelle j’appartiens à l’heure actuelle, Entropy Rising, ainsi que PRX. Nos guildes collaborent depuis un moment pour devenir une force dominante dans tout le Domaine aldmeri en Cyrodiil. Les deux guildes étaient prêtes à placer un des leurs sur le trône lorsque l’accès anticipé s’est ouvert. Mais aucune guilde ne savait de qui il s’agirait. Ensemble, dès le premier jour, de nombreux membres des deux guildes ont utilisé leur serment de Mara pour atteindre le niveau dix le plus rapidement possible, afin de prendre de l’avance dans le conflit. Ces deux guildes sont très coordonnées, nous avons de bons officiers, qui ont pu convaincre les membres de l’utilité d’avoir un empereur, pour les quêtes et les donjons. Cela a permis d’organiser les membres en groupes de combat dynamiques pour les sièges, et pour capturer les six forteresses impériales rapidement et efficacement, sans perdre de temps.


Comment vous êtes-vous préparé à la lutte pour le trône, et qu’est-ce qui vous a motivé ?

Je me suis préparé en faisant une provision de fruits secs au cas où le combat durerait tard, et en me reposant au préalable. Pour rester motivé, je pensais à notre objectif. Ma détermination d’être toujours le meilleur dans tout ce que je fais m’aide à rester concentré sur ce que je veux accomplir. Je ne me laisse pas détourner de mon objectif, car la satisfaction de l’objectif accompli est ce qui m’a poussé à faire preuve d’ambition, depuis toujours.


Qu’avez-vous ressenti lors de votre couronnement ? Aviez-vous conscience d’être le premier ?

C’était très fort. Je ne m’attendais pas à être en tête du classement, car j’avais commencé un peu en retard par rapport à d’autres participants à la campagne. Mais j’étais confiant en ma capacité à suivre le plan que je m’étais fixé, et à atteindre mes objectifs. C’était fabuleux d’ouvrir mon courrier et de trouver cette belle tenue prête à l’emploi. J’étais vraiment ravi d’avoir reçu le soutien d’excellentes guildes comme Entropy Rising et PRX, de ma fidèle monture Moonbeam et de mon partenaire devant Mara, Grimalkin. Sans les efforts combinés de tous les membres, nous n’y serions pas arrivés. Je ne savais pas que j’étais le premier, mais de nombreux membres d’Entropy Rising s’en doutaient, à cause des conversations en cours sur les forums.


Parlez-nous de votre personnage. Quelles sont sa race et sa classe ? Avez-vous une compétence préférée à utiliser dans Cyrodiil ?

Mon personnage s’appelle Morkulth et c’est un sorcier altmer. J’ai choisi cette combinaison car les Altmers sont connus pour leur affinité avec la magie, et que les Sorciers ont les outils pour devenir très puissants. Mes compétences préférées pour Cyrodiil sont certainement Inamovible (active Armure lourde), Vivacité de l’éclair (Appel de la tempête) et Furie du mage (Appel de la tempête). J’adore Inamovible pour un lanceur de sorts car beaucoup de vilains archers sur le champ de bataille aiment utiliser l’évolution d’interruption de la Flèche empoisonnée. Inamovible permet d’incanter mes sorts tranquillement, sans craindre de me retrouver sonné et détruit par un tireur embusqué. Vivacité de l’éclair est idéale pour changer la disposition du combat. Il permet au lanceur du sort d’aller au combat ou d’en sortir à volonté. Je pense qu’il faudra modifier cette compétence à Cyrodiil lorsqu’il s’agit de transporter les Parchemins des Anciens. Furie du mage est une compétence qui me tient à cœur parce qu’elle vous permet de pourchasser les éclaireurs qui voudraient signaler votre position aux autres. C’est une exécution qui les empêche de prévenir l’ennemi de ma présence et de celle de mes alliés !


Pensez-vous remonter un jour sur le trône ?

Devenir à nouveau empereur est un projet qui me tient à cœur, mais je pense attendre les prochaines campagnes. Cet exploit n’est pas simple, il nécessite beaucoup de temps personnel pour monter au sommet du classement. Je grimpe peu à peu vers les premiers rangs de Sangrépine, mais il me faudra davantage de temps. Lorsque les classements se réinitialiseront, attendez-vous à trouver Morkulth en tête de la campagne où je serai.


Quels conseils pouvez-vous donner aux joueurs qui veulent devenir empereurs ?

La meilleure chose à faire est d’intégrer un groupe ou une guilde. Trouvez un groupe de joueurs avec qui vous jouez en synergie (et avez plaisir) vous rapportera davantage de points d’alliance. Les vagues humaines sont nécessaires, mais les petits groupes peuvent causer de grandes perturbations, et être très efficaces pour déstabiliser les factions ennemies. Et ne perdez pas espoir si vous avez un peu de retard sur le classement. Monter un groupe avec des joueurs sur la même longueur d’onde que vous peut vous rapporter jusqu’à 70 % de Points d’alliance de plus que suivre simplement une vague humaine. Souvent, pendant les week-ends de tests de charge, Entropy Rising a prouvé qu’en trois à quatre heures, on peut obtenir un peu plus de 400 000 points d’Alliance en faisant fonctionner un petit groupe d’individus coordonnés qui forment une unité de combat cohérente.


Y a-t-il des batailles ou des moments particuliers qui se détachent dans votre route vers le trône ?

Les moments mémorables sont ceux où les joueurs crient via nos programmes de communication parce qu’ils sont impressionnés par ce que l’on vient d’accomplir. Travailler avec des gens capables de faire passer le groupe ou la guilde avant leurs aspirations personnelles me fascine toujours. Je ne serais pas le premier empereur si je n’avais pas reçu le soutien de nombreux individus qui déterminent l’état d’esprit de toute une communauté de joueurs.


Quel est votre cri de bataille ?

Souvent, en entrant dans Cyrodiil, j’active mon verrou majuscule et je tape (et je crie dans le micro) : « Durcissez votre cœur et trempez votre acier ! La guerre déferle sur Cyrodiil ! » Même si je ne suis pas moi-même rôliste, j’aime me plonger dans le jeu. J’ai l’impression que ces paroles encouragent les autres et leur rappellent que de grandes choses attendent notre alliance !


Une dernière chose à dire à la communauté mondiale d'ESO ?

Tout le monde compte, en Cyrodiil. Chaque membre de chaque communauté est essentiel au succès de l’alliance. Même si vous n’êtes pas au sommet du classement, vous contribuez à la réussite. Chaque personne compte, et sans chaque individu, il n’y a rien. Le JcJ d’ESO est excellent, et très satisfaisant pour les grandes communautés, il permet d’utiliser toutes sortes de compétence pour pousser le groupe vers l’excellence. J’encourage les joueurs à trouver un groupe avec qui ils aiment passer du temps, parce que cela rend le contenu de Cyrodiil et le contenu Vétéran beaucoup plus satisfaisant. J’encourage aussi tous les joueurs à innover avec leur archétype. Ne vous cantonnez pas à des modèles tout faits et communs. Trouvez de nouvelles idées et repoussez la limite de ce qu’est un joueur. Au lieu d’utiliser un bâton de destruction pour le mage, essayez un bâton de restauration. ESO permet des styles de jeu très différents. Partagez vos découvertes en matière d’archétypes sur les sites de la communauté. Je suis sûr que dans deux ou trois mois, nous verrons apparaître des archétypes qui n’auraient jamais été envisagés aujourd’hui. C’est toute la beauté d’un MMO, il encourage les joueurs à se pousser pour trouver l’avantage contre les autres.

Et préparez-vous pour Raidelorn. Je l’attends de pied ferme.


Parlez-en sur les forums officiels d’ESO.