Découvrez Elsweyr et les Khajiits qui y vivent

17/04/2019

Qu’est-ce qui rend la patrie exotique des Khajiits si unique ? Venez avec nous explorer les terres lointaines d’Elsweyr et les Khajiits qui y résident.

Marchez sur le sable chaud

Dans The Elder Scrolls Online: Elsweyr, vous explorerez un monde massif et vivant composé de savanes balayées par les vents, de canyons rocailleux et de jungles denses. On est très loin de l’environnement sauvage presque civilisé du Chapitre de l’an dernier, The Elder Scrolls Online: Summerset.

« Pour nous, Summerset était très loin du milieu habituel, et nous avons exploré un monde beaucoup plus saisissant, très high-fantasy, explique Greg Roth, directeur de la zone Elsweyr. Mais avec Elsweyr, nous voulions revenir à une expérience Elder Scrolls plus traditionnelle. Cela dit, si Elsweyr est moins verdoyant que le Couchant, le paysage reste très exotique, et possède un charme et une esthétique propres. »

Pour imaginer l’environnement d’Elsweyr, l’équipe s’est inspirée de plusieurs sources de notre monde réel.

« En général, pour préparer une nouvelle zone, nous essayons de puiser dans différents endroits réels, puis de les mélanger, explique Joseph Watmough, illustrateur préparatoire en chef de la nouvelle zone. Pour les savanes d’Elsweyr, par exemple, nous nous sommes tournés vers l’Afrique de l’Ouest, et pour les régions sud plus tropicales, nous avons étudié le sud de l’Inde, l’Indonésie et la Thaïlande. Cela donne au joueur une expérience ancrée dans la réalité, mais aussi un peu différente. »

Carte d’élévation préparatoire d’Elsweyr

Même pour concevoir les environnements arides de la nouvelle zone, comme Balafre, un canyon géant qui traverse le cœur de la carte, l’équipe s’est inspirée de son environnement.

« Nous avons étudié de nombreux types de failles, et les formations rocheuses qu’elles génèrent, ainsi que la stratification des pierres. Dans The Elder Scrolls Online, tout a une raison d’être. On ne plaque pas une idée en l’air, on cherche ce qui a pu provoquer son existence, pour qu’elle ait sa place dans le biome local, et possède un équivalent dans la réalité. »

Il y a toujours une logique à ce qui existe en Tamriel, pour ancrer ce monde dans la réalité. Cette attention aux détails place les concepteurs graphiques d’ESO dans une situation très difficile, car ils doivent fabriquer des environnements visuellement fascinants, réalistes et amusants à la fois.

« Le défi avec Elsweyr était la verticalité et la traversée, explique Kevin Boehm, illustrateur en chef d’ESO responsable de la construction du monde. Cette nouvelle zone propose beaucoup de falaises et une immense ravine qui traverse le centre. Il était donc difficile de construire ces canyons et ces points d’observation sans pour autant empêcher la circulation du joueur. Dans plusieurs endroits, nous avons dû repartir en arrière et rajouter des passages. Parce que les canyons sont très saisissants, visuellement, mais quand on est coincé au fond et obligé de parcourir 100 mètres pour trouver une sortie, ça peut devenir très frustrant. »

Un monde abondant, mais dangereux

Bien sûr, l’équipe a aussi travaillé pour que vous puissiez profiter des panoramas splendides de la zone, et ce ne sont pas les lieux uniques qui manquent.

« Nous avons passé du temps, près de la fin, à vérifier que les éléments clés étaient visibles de très loin, comme les aqueducs d’Orcrête par exemple. Comme ça, on a toujours l’impression d’approcher de quelque chose d’intéressant, » ajoute Boehm.

Les hommes chats du sud

Étant a priori l’une des civilisations les plus anciennes de Tamriel (censée remonter à avant l’arrivée des Elfes), les Khajiits ont développé leur culture sur plusieurs milliers d’années. Les Khajiits ont dans tout Tamriel une réputation de voleurs, voire pire, mais l’équipe a tenu pour explorer leur culture à éviter certains des stéréotypes les plus négatifs.

« Tout le monde connaît déjà les stéréotypes, alors nous devions faire en sorte de montrer d’autres aspects de leur culture, explique Roth. Par exemple, le fonctionnement de leurs unités familiales. »

À Elsweyr, les familles et clans khajiits sont composés de types de Khajiits très différents, et cette diversité de fourrures est toujours présente lors de vos aventures dans cette nouvelle zone.

« Tous les Khajiits naissent à peu près avec la même apparence, mais en vieillissant, ils changent de forme, selon le moment de leur naissance. Vous pouvez avoir un frère et une sœur à la physionomie très différente. Par exemple, l’une pourrait être un Senche-raht et l’autre un Alfiq. C’est une unité familiale très étrange pour les étrangers, mais tout à fait normale pour les Khajiits. »

Les Khajiits se présentent sous toutes les formes et toutes les tailles

Vous avez pu rencontrer certains des Khajiits les plus nomades au cours de vos aventures précédentes en Tamriel, mais dans leur foyer, vous en croiserez de nombreux autres sédentaires.

« Certains Khajiits logent à Fort-Rivière, Gaival ou Rimmen, sans quitter la zone où ils se sont installés et où ils travaillent. Et beaucoup de Khajiits rentrent au pays pour leur retraite, aussi, » ajoute Roth.

Comme leur environnement, les Khajiits forment un peuple ancien, et leur culture antique se sent dans leurs villes et dans les ruines qui parsèment la zone.

« Les races animales sont parmi les plus anciennes de Tamriel, et nous voulions montrer que ces peuples et cette civilisation sont là depuis très longtemps, » explique Watmough.

Pour cela, l’équipe a imaginé plusieurs formes d’architecture khajiit.

« Au niveau des bâtiments d’Elsweyr, il y a un ensemble de ruines anciennes et un ensemble plus récent que nous avons souvent utilisés en conjonction, précise Boehm. Les bâtiments récents ont souvent été posés sur des ruines khajiits, pour montrer l’évolution de la culture au fil du temps. On voit une combinaison de ces deux styles dans les villes, mais dans les donjons enfouis, on ne trouve que les ruines anciennes. »

Bâtiments khajiits antiques et modernes

« Toutes les surfaces d’Elsweyr sont couvertes de ces couches de décorations qui ont été peu à peu usées, et qui semblent être à l’origine de tout, dit Watmough. Nous voulons que les joueurs ressentent une véritable impression de culture : c’est l’endroit d’où les Khajiits tirent leurs idées. Comme un foyer, une source. »

Une terre en conflit

Lorsque vous arrivez dans la patrie khajiit, vous découvrez une nation déchirée par des bandits errants, une invasion impériale, et bien sûr d’impitoyables dragons qui attaquent depuis les airs. Si les habitants d’Elsweyr ne sont pas étrangers au conflit, la combinaison de ces menaces semble trop forte pour les rares défenseurs de la province.

« C’est un peu le chaos. Et on assiste de manière chronologique à l’approfondissement de ce chaos, en commençant par le prologue, explique Roth. Les dragons sont en liberté, et puisqu’ils étaient emprisonnés dans les Salles du Colosse en Elsweyr, ils se sont dispersés dans toute la région. »

Les dragons sont libres

Les dragons auraient suffi à inquiéter les habitants, mais six ans plus tôt, Euraxia Tharn et sa cohorte impériale ont envahi le pays par le nord, et contrôlent Rimmen, la plus grande ville de la région. En plus de ses troupes impériales, les lieutenants d’Euraxia utilisent la terrible nécromancie pour renforcer leurs troupes avec leurs ennemis morts.

« Euraxia sait que dans une bataille d’usure, elle serait en mauvaise posture, alors elle s’est organisée pour dissuader les Khajiits de lancer une attaque contre sa forteresse. L’équipement de siège qui devrait lui servir à défendre sa ville est en fait braqué sur ses habitants. »

On raconte que l’usurpatrice est parvenue à conclure un accord avec les dragons, ce qui pourrait lui donner l’avantage et lui permettre d’étendre son contrôle plus loin dans Elsweyr.

Les Impériaux, les nécromanciens et les bandits qui rôdent dans les zones sauvages de la région… et les dragons. Si des aventuriers parviennent jusqu’à la patrie khajiit, ils ne manqueront pas d’occupation !

Les hommes-chat bien-aimés de Tamriel

Omniprésents dans The Elder Scrolls, les Khajiits d’Elsweyr parcourent tout le continent pour exporter leur savoir-faire, leurs marchandises et leurs trésors culturels au reste de Tamriel. Pour la première fois dans The Elder Scrolls Online, vous allez pouvoir explorer la patrie ancestrale des Khajiits, découvrir son histoire antique et ses peuples exotiques, et les aider à la reprendre aux envahisseurs et monstres qui les harcèlent.

Avez-vous hâte d’explorer la patrie des Khajiits ? Dites-le-nous sur Twitter @TESOnlineInstagram ou Facebook.

 

The Elder Scrolls Online: Elsweyr arrive sur PC/Mac, Xbox One et PlayStation®4 le 4 juin. Les joueurs PC/Mac pourront participer à l’accès anticipé à partir du 20 mai. Préachetez Elsweyr pour bénéficier de récompenses bonus uniques et recevoir immédiatement une monture Rahd-m’Athra (certaines conditions s’appliquent). Ne ratez pas cette chance !

Plus sur Aperçus