Coup de projecteur sur la communauté : le role-play dans ESO !

30/01/2020

Apprenez-en plus sur la manière dont certains vétérans du jeu se sont créé une expérience unique dans cette plongée au cœur du role-play au sein de The Elder Scrolls Online !

Pour nous expliquer le fonctionnement du role-play dans ESO, nous avons fait appel à deux chouchous de la communauté : Tea the Khajiit et Rykoth !


Présentez-vous ! Depuis combien de temps jouez-vous à The Elder Scrolls Online et depuis quand y faites-vous du role-play ?

Rykoth : Salut ! Je fais du role-play sur ESO depuis aussi longtemps que j'y joue, c’est-à-dire… depuis le début ! Je suis un fan de longue date de l'univers Elder Scrolls dans son ensemble, donc pour moi, il ne s'agissait pas juste de trouver un nouveau MMORPG auquel jouer. L'univers de The Elder Scrolls a énormément influencé ma trajectoire, non seulement en tant que joueur, mais également dans les genres que j'aime où je suis passé d'une grosse prédilection SF à une immersion totale dans la Fantasy.

Tea : Salut ! Certains d'entre vous me connaissent peut-être comme Tea the Khajiit sur Twitch, mais bien avant mes débuts en streaming, on me connaissait sous le nom de Ki'tea dans les cercles role-play d'ESO. J'ai passé bien des week-ends de bêtatest à recréer mon personnage jusqu'à ce qu'elle ressemble exactement à ce que j'avais en tête. Au final, j'ai commencé le role-play environ un mois après le lancement, quand tout le monde a fini par prendre ses marques et monter en niveau.

 

Avez-vous un personnage préféré pour le role-play ? Parlez-nous en !

Rykoth : Choisir son personnage de RP favoris, c'est un peu comme avoir à déterminer son préféré parmi ses enfants ou ses animaux de compagnie. Cela dit, en ce moment, je m'éclate avec mon personnage principal actuel (un Chevalier-Dragon à Vigueur). C'est un berserker orsimer, ancien mercenaire promut chef qui répond au nom de Gorthal Blackforge. Toute son histoire tourne autour du fait qu'il soit nez dans les montagnes de Druadach mais ait dû abandonner sa forteresse natale lorsque son frère aîné en est devenu le chef. Il est alors devenu mercenaire jusqu'à ce qu'il assiste un clan Orque de Wrothgar, dont il a monté les échelons jusqu'à devenir chef.

Tea : J'ai mis toute mon énergie dans un seul personnage qui me tient vraiment à cœur, Ki'tea. Il s'agit d'une ancienne esclave, qui après avoir gagné sa liberté, à commencer en tant que servante bénévole du temple du Tribunal, à faire le ménage et servir des rafraîchissements aux invités. Elle a ensuite accompli son rêve de rejoindre une grande maison dunmer en prêtant le serment de Telvanni. Bien qu'elle ait déménagé dans le Sud d'Elsweyr afin d'y poursuivre des pistes intéressantes pour ses recherches sur la magie, Tea n'est pas très proche de ses origines khajiits.

 

Quel genre de systèmes ou d'outils en jeu utilisez-vous pour le role-play dans ESO ?

Rykoth : C'est une question compliquée. Les quêtes et des éléments comme la mécanique de classe ne sont pas vraiment reconnus en RP. Il est possible que je fasse une quête en tant que Vestige, mais que mon personnage soit un simple paysan qui passe son temps à Fort-Ivar. Le role-play a plus sa place dans le monde ouvert où nous utilisons les commandes /emote et /parler en plus de véritable emotes physiques. En plus de cela nous créons des tenues vraiment cool pour aller avec la personnalité du personnage et quand il s'agit d'une aventure plus importante, nous pouvons même transformer la maison de l'un des nombreux joueurs en un lieu extraordinaire et unique.

Tea : L'outil le plus utilisé est la fenêtre de discussion. Par défaut nous utilisons /parler pour les dialogues entre personnages. Pour colorer le texte, nous utilisons /emote pour des descriptions d'actions. Lors d'une session de role-play, on utilisera ces deux commandes en restant exclusivement dans la peau du personnage. Si vous avez besoin de dire quelque chose aux autres joueurs, vous pouvez toujours utiliser les parenthèses pour montrer qu'il ne s'agit pas des dires de votre personnage. Le canal de guilde ou les conversations de groupe sont généralement hors personnages également. Les foyers sont devenus de véritables centres de role-play, car ils sont adaptables à l'envie pour créer de fantastiques zones d'événements.

Grâce à certaines extensions, il est possible de créer des ensembles très élaborés avec des parties amovibles. Les bulles de discussions sont un autre système du jeu que nous utilisons. Auparavant, il était difficile de suivre les conversations lors des événements de role-play les plus importants, mais les bulles fournissent un moyen facile de repérer quand un précédent interlocuteur vous a répondu. C'est également complètement personnalisable.

 Comment se passe une session de role-play typique dans ESO ? Et comment vous y préparez-vous ?

Rykoth : Il y a une multitude de formes de RP, des interactions au hasard des rencontres dans le monde ouvert aux scénarios planifiés en passant par des soirées RP informelles ou encore d'intenses sessions en personnage en tête-à-tête… La préparation à une session dépend vraiment du type de RP dont il s'agit, mais pour moi, j'aime écouter quelque chose qui me permet de me mettre dans la peau de mon personnage.

Tea : Il faut d'abord s'assurer d'avoir suffisamment de temps devant soi pour pouvoir réellement jouer un rôle ! Cela prend du temps d'écrire ses réponses et vous ne voulez pas vous retrouver à quitter la conversation juste quand l'histoire devient intéressante parce que vous devez préparer le dîner. Si vous cherchez à faire du role-play en général, ou d'un moyen de découvrir ce que c'est sans vous engager, vous pouvez assister à l'un des nombreux événements RP de la communauté. Il y a généralement suffisamment de gens pour que vous puissiez arriver et repartir sans faire trop de vagues. Pour ceux qui veulent apprendre à créer et gérer ce genre d'événements, je suggère une durée d'une heure, une heure et demie, deux heures grand maximum. Il faut savoir respecter le temps de vos camarades de jeu.

 

Quels conseils donneriez-vous à des joueurs novices qui voudraient tenter leur chance en RP sur ESO ?

Rykoth : Abandonnez tous vos préjugés. Le role-play est souvent moqué par ceux qui ne savent pas ce que c'est et ne comprennent pas ce que nous faisons. De la même manière qu'il y a différents niveaux de JcE et de JcJ, il y a différents types de rôlistes. Je ne peux pas parler au nom de tous, mais je sais que nous sommes nombreux à souhaiter que les gens donnent sa chance au role-play avant de juger.

Jetez-vous à l'eau. N'ayez pas peur de faire des erreurs avant de trouver vos marques. N'imaginez pas qu'il faille tout savoir de la mythologie du jeu pour vous jouer votre rôle de manière convaincante… Personne ne connaît tout sur tout, et si on vous prétend le contraire, il s'agit probablement d'un agent de Shéogorath qui vous tend un piège !

Tea : Ne vous focalisez pas trop sur le passif de votre personnage. Imaginez un roman dans lequel l'histoire du personnage principal se serait déjà déroulée avant même le premier chapitre. Bien sûr, c'est intéressant d'en entendre parler comme ça en passant, mais est-ce que vous n'auriez pas préféré lire l'histoire entière en premier lieu ? Tout ce dont vous avez besoin, c'est d'avoir une idée globale de la personnalité de votre personnage. Tout le plaisir consiste à inventer le reste de son histoire en cours de route. N'hésitez jamais à annoncer que vous êtes nouveau en RP. Nous sommes toujours ravis d'accueillir de nouveaux joueurs, et c'est plus facile de vous aider en sachant que vous en avez besoin !

 Y a-t-il des références de RP que vous aimez consulter en dehors du jeu ?

Rykoth : ESO-RP et le Discord ESO-RP sont les deux principales. Nombre d'entre nous sont en contact via les forums (où nous postons également l'histoire de nos personnages et échangeons des idées, entre autres) et bien sûr, sur Discord, qui sert plus ou moins à la même chose, mais en temps réel. UESP est sans doute mon réflexe quand je dois vérifier quelque chose à propos de la mythologie que mon personnage devrait savoir, ou si j'ai besoin d'une expression dans un langage particulier, par exemple. La plupart des références que je consulte ne sont pas tant dédiées au RP, mais plus à la connaissance de l'univers.

Tea : Le site de la communauté Role-play de The Elder Scrolls Online : ESO-RP ! Vous y trouverez notamment une section avec une liste des Discord basés sur le role-play organisé. L'une des plus grosses références pour ceux qui font du style un art dans ESO est ESO Fashion qui facilite la recherche de motifs et d'articles de mobilier.

Quant aux extensions : pChat garde un historique de toutes vos conversations ; n'importe quelle extension permettant de redimensionner la fenêtre de discussion est également importante ; et sinon celle intitulée No, Thank you qui empêchera votre personnage de montrer des animations indésirables lorsque vous naviguez dans les menus.

 

Qu'est-ce qui rend la communauté RP d'ESO unique ?

Rykoth : Il y a quelque chose dans la communauté Elder Scrolls en général de bien supérieure à beaucoup d'autres communautés dont j'ai fait partie. Ce n'est évidemment pas parfait. Chacun à sa propre idée de ce qui constitue du bon RP, et tout comme dans des groupes de JcE ou JcJ, il y a parfois des débats, désaccords ou disputes. Ce qui la rend spéciale, cependant, c'est la façon dont tout semble intimement lié. Il y a quatre ans, nous avons vécu des événements qui sont encore évoqués aujourd'hui en RP par des gens qui n'étaient même pas là à l'époque.

Tea : Depuis des années déjà, la série The Elder Scrolls a rendu naturel le fait de nommer votre personnage, lui créer un peu d'histoire et de jouer un rôle par des choix de quête ou d'actions dans l'univers du jeu. ESO nous a fourni un gigantesque cadre dans lequel tisser une narration collective partout en Tamriel et pouvoir enfin donner vie à tous nos personnages en même temps.

Racontez-nous l'un de vos meilleurs souvenirs au sein de la communauté RP d'ESO.

Rykoth : Je pense que mon meilleur souvenir reste celui où je jouais mon Nordique. Je revenais sur le jeu après une pause et je cherchais quelque chose de différent. J'ai rejoint une guilde (spéciale dédicace à Hammer of Atmora) et mon scalde Nordique s'est retrouvé impliqué dans des intrigues politiques avec le Pacte de Cœurébène. Négociations, débats tendus entre Nordiques et Elfes noirs, et finalement grâce à un effort collectif et un scénario bien ficelé, nous avons conquis Bruma en Cyrodiil, en restant en RP tout du long. C'est le moment où j'ai vraiment pris conscience que la communauté RP d'ESO était ma préférée.

Tea : Le role-play en Cyrodiil est complètement fou puisque nous ne pouvons pas communiquer directement par écrit avec l'ennemi. Il s'agit plus de jouer une scène d'action. Et c'était excitant de faire partie de quelque chose qui a affecté tous les pans de la communauté role-play. L'un de ces événements fut la Bataille de Bruma, originellement entre quelques guildes de Daguefilante et du Pacte de Cœurébène. Une guilde de RP du Domaine a pris tout le monde par surprise en arrivant sur le Champ de bataille (ils avaient collecté l'information au préalable, en personnage) et a considérablement changé la dynamique du combat.


Un très grand /merci à Rykoth et Tea d'avoir partagé avec nous leur amour du role-play dans ESO. Si vous êtes tenté par l'expérience RP, nous espérons que ce Coup de projecteur vous aura convaincu de vous jeter à l'eau et créer vos propres aventures en Tamriel ! Si vous prenez déjà plaisir au role-play dans The Elder Scrolls Online, pourquoi ne pas partager les aventures de vos personnages avec nous sur Twitter @TESOnline, Instagram, ou Facebook !

Poursuivre la lecture