Dans Greymoor, explorez un Bordeciel à la fois familier et mystérieux

15/04/2020

The Elder Scrolls Online: Greymoor vous donne l'occasion d'explorer une région de Tamriel particulièrement chère au cœur des fans. Découvrez les dessous de la conception du Bordeciel occidental et de Griffenoire ainsi que celle de leurs habitants et leur politique qui rendent la zone unique.

Familier… et pourtant si différent

Si vous avez joué à The Elder Scrolls V: Skyrim, vous serez assailli par un sentiment de familiarité à peine aurez-vous posé le pied dans cette nouvelle zone. Pour nombre d'entre vous, il ne s'agira pas tant d'explorer un nouveau monde que de revenir dans un univers qui vous est cher.

« Les joueurs qui n'ont plus besoin de la carte pour naviguer dans Skyrim s'en sortiront très bien ici aussi, déclare CJ Grebb, Directeur artistique d’ESO. La topographie du Bordeciel est bien là et devrait leur sembler très familière. Cependant, il s'agit d'un temps bien plus ancien que celui de l'histoire de Skyrim, il y aura donc aussi de nouvelles voies, grottes et lieux inédits à découvrir. »

Par exemple, n'importe quel joueur expérimenté de TES: V aura une connaissance intime de la cité de la Solitude. En fait, en parcourant ses rues pavées et ses hauts murs, ils seront peut-être même surpris de constater à quel point elle est similaire à leur souvenir.

« Nos joueurs européens pourront confirmer qu'il n'est pas rare de voir les rues et même les bâtiments de villes historiques demeurer inchangés au cours des siècles, et c'est le cas de Solitude. Cependant, vous devriez vous attendre à trouver dans ESO une version plus “traditionnellement nordique” de Solitude. »

Retour à Solitude avant l'Empire

Pour la conception de cette nouvelle zone, l'équipe s'est largement inspirée de TES: V en plus de l'univers déjà présent dans ESO.

« Nous avons commencé par Skyrim, pour nous assurer de bien cerner la géographie, la faune et la flore ainsi que la culture nordique, explique Grebb. Ensuite, une bonne partie du défi consistait à revenir à nos propres versions d'Estemarche et de la Brèche, car notre Bordeciel occidental devait donner le sentiment d'être fermement ancré dans l'univers d'ESO. »

En plus du Bordeciel occidental, Greymoor vous invite également à plonger dans le monde souterrain de Griffenoire.

« Griffenoire est un immense monde souterrain, incommensurable en fait, qui regorge de nouveaux lieux insolites, de trésors extraordinaires et de dangers inimaginables, explique Ed Stark, Responsable de la zone de Greymoor. Certaines des cavernes sont si vastes que vous n'en voyez pas le plafond, tandis que d'autres sont aussi étouffantes que la plus dense des forêts, plantées de champignons luisants et de monumentales stalagmites. »

Griffenoire détient de nombreux secrets

À la conception de ce monde souterrain, l'équipe a tenu à faire de l'exploration de Griffenoire une aventure en soi, ce qui a donné lieu à la création d'un univers absolument fabuleux.

« Griffenoire nous a permis de vraiment nous amuser, explique Grebb. Nous tenions à ce que notre Griffenoire soit aussi “fou” que celui de TES: V, mais en même temps, nous avions la liberté d'enrichir l'univers de The Elder Scrolls en proposant de tout nouveaux environnements qui, nous l'espérons, sauront captiver les joueurs de la même manière que l'original nous a subjugués à l'époque. »

Un peuple robuste et une culture forte

Bien sûr, le Bordeciel ne serait rien sans les Nordiques. Les habitants que vous rencontrerez dans la région, bien que similaire à ceux d'Estemarche ou de la Brèche, sont encore moins accueillants envers les étrangers. En fait, l'inconnu que vous êtes sera susceptible de trouver la réception en Bordeciel occidental franchement hostile -- ne le prenez pas personnellement !

« Les Nordiques du Bordeciel occidental ne sont pas très différents de leurs frères et sœurs de l'est, tout du moins en apparence, explique Stark. Ils ont généralement la peau claire et la carrure robuste, avec un penchant et un enthousiasme certains pour les activités physiques qui les aide à survivre aux rigueurs de l'hiver. Cependant, à l'instar de leur haut-roi, les habitants de cette région sont un peu moins accueillants, un peu moins joviaux, et beaucoup plus méfiants à l'égard des étrangers. »

Le Bordeciel sera toujours défendu

Même s'ils sont dans les grandes lignes similaires à ceux avec qui vous avez combattu et festoyé lors de vos aventures dans les autres zones d'ESO, les Nordiques que vous rencontrerez en Bordeciel occidental sont culturellement uniques.

« Les Nordiques du Bordeciel occidental apprécient les contes et légendes, les chansons, et surtout les festins ou la boisson coule à flots, décrit Stark. Ils accordent une telle valeur à la structure familiale que cela se reflète dans leur hiérarchie politique. Les jarls des châtelleries du Bordeciel occidental sont non seulement des chefs de clans pour leurs sujets, mais également leurs pères et mères. »

Sombre menace

Bien que les Nordiques de ce côté du Bordeciel soient aussi inébranlables que leurs cousins de l'est, la région demeure dans une situation politique précaire.

« Le terme de haut-roi désigne le souverain de tous les Nordiques, et en tant que jarl de Solitude et Haafingar, Svargrim prend ce titre très au sérieux, affirme Stark. En effet, il est convaincu qu'il devrait régner sur le Bordeciel oriental autant que sur le Bordeciel occidental. Il n'a aucun respect pour Jorunn le Roi-scalde et a préféré, au nom de son peuple, s'abstenir de prendre parti dans la Guerre d'Alliances. Il se montre méfiant, si ce n'est ouvertement hostile, envers tout étranger, y compris d'autres nordiques.

Le haut-roi Svargrim règne d'une poigne de fer

En dépit des convictions de Svargrim, le Bordeciel occidental n'est techniquement en guerre avec personne, pas même avec les Crevassais au sud. Cependant une sombre menace vient mettre en péril les terres du haut-roi, créant une situation politique précaire avec laquelle vous devrez composer.

“Les jarls des autres châtelleries du Bordeciel occidental reconnaissent leur allégeance au haut-roi Svargrim mais conservent une grande autonomie dans leurs propres domaines. Toutefois, ils ont récemment commencé à remettre en question l'autorité du haut-roi et sa politique isolationniste. Malgré tout, ils lui restent loyaux.

Retour dans le monde de Skyrim

Dans ce nouveau Chapitre, vous pourrez découvrir un Bordeciel réminiscent de celui dont vous avez déjà fait l'expérience dans ESO ou TES: V. Cependant cette région impitoyable de Tamriel a bien plus a offrir qu'un paysage familier. L'équipe d'ESO a mis tout son cœur dans la création d'un monde en proie non seulement à l'instabilité politique mais également à des menaces extérieures que vous pourrez explorer à loisir dans Greymoor. Prêt(e) à explorer revenir sur les traces de Skyrim et percer à jour son Cœur noir ? Dites-le-nous sur @TESOnline_FR, Instagram, ou Facebook.

Prochain opus du Cœur noir de Skyrim, la saga de l'année, The Elder Scrolls Online: Greymoor arrive le 18 mai pour PC/Mac et le 2 juin pour Xbox One et PlayStation 4.* Préachetez Greymoor dès maintenant en édition dématérialisée pour recevoir des récompenses bonus et un accès immédiat à la monture Destrier brise-fort en jeu (exclusivement pour l'édition dématérialisée, offre soumise à condition). Ne passez pas à côté !

*Les dates de sortie sont en cours de révision. Restez à l'écoute pour plus d'information sur le lancement de Greymoor très prochainement !

Poursuivre la lecture