Affrontez le Cœur noir de Skyrim dans l’histoire gothique du Chapitre Greymoor

11/05/2020

Découvrez ce sombre récit de monstres et de mortels qui constitue la trame de Greymoor, et les défis que l’équipe de développement relève pour créer une histoire complète, inscrite dans le cadre d’une aventure découpée sur toute l’année.

Une sombre conspiration

Dans The Elder Scrolls Online: Greymoor, vous pourrez vivre une histoire sinistre faite de menaces antiques et de secrets oubliés.

« Nous voulions raconter une histoire sur un ton sombre et menaçant, inspirée par des thèmes gothiques, » explique Randy Begel, auteur senior d’ESO et principal auteur du Chapitre Greymoor. « Nous espérons que les longues ombres de Greymoor vous paraîtront oppressantes, pleines d’intrigue et de danger. »

Un mal antique vous attend

Une force inconnue attaque le Bordeciel occidental, et c’est à vous d’élucider le mystère de cette conspiration surgie des profondeurs de Griffenoire. Ne vous inquiétez pas, vous ne serez pas seul : d’autres se soucient également des événements dans cette région de Bordeciel.

« Après avoir interrompu les tempêtes mortelles invoquées par les sorcières de Crève-Nève et empêché une attaque contre le roi-scalde dans son propre palais, Lyris Titan a découvert que les sorcières s’étaient aussi établies dans le royaume de Bordeciel occidental, » explique Begel. « Jorunn le roi-scalde, dirigeant du Pacte de Cœur-ébène, l’a chargée de dissiper cette menace qui pèse sur Bordeciel, mais ses émissaires ne sont pas les bienvenus sur les terres du haut-roi Svargrim, et les racines de cette conspiration s’étendent encore plus loin que Griffenoire elle-même. »

Tout au long de l’histoire de Greymoor, Lyris et vous travaillerez ensemble pour affronter une légion monstrueuse au cœur des ténèbres qui pèsent sur la région. Vous découvrirez un complot qui menace non seulement la patrie nordique, mais tout Tamriel.

Écrire les monstres

Puisque l’on y croise des loups-garous, des vampires, des géants et des sorcières, Greymoor rassemble certains des monstres les plus redoutés de tout Tamriel. Pour les auteurs, c’était l’occasion de donner à ces cauchemars une voix mémorable, pour les rendre exceptionnels.

« Je crois que j’ai écrit au moins cinq contenus différents autour des vampires pour ESO, alors j’ai de l’entraînement, et je commence à manquer de synonymes originaux pour le sang, » plaisante Begel. « Le défi était à la fois de rendre ces antagonistes uniques, par rapport aux autres factions que les joueurs ont pu croiser, sans pour autant diminuer la terreur qu’ils doivent inspirer. Ce sera aux joueurs de décider si nous avons réussi à injecter à ces ennemis familiers du sang frais, mais j’espère que leurs méthodes et leurs motivations tiendront les joueurs en haleine jusqu’à la conclusion de notre année d’aventure. »

Les terribles vampires de Griffenoire

Heureusement, le contexte historique autour des vampires et des loups-garous dans la série Elder Scrolls est riche, ce qui les distingue des monstres similaires dans d’autres cadres fantastiques. L’équipe ne manquait donc pas d’inspiration.

« L’implication des Daedra dans l’apparition des vampires et des loups-garous sur Nirn m’a toujours intéressé, » confie Begel. « Bien qu’on les considère comme des maladies, leurs malédictions dépassent largement les afflictions mortelles ordinaires. Elles consument leur hôte, corps et âme. Je me demande jusqu’où l’on serait prêt à aller pour échapper à un tel destin ? »

Fabriquer une année d’aventure

S’il s’agit d’une aventure entièrement indépendante, la quête de Greymoor n’en fait pas moins partie de notre grande aventure de l’année, le Cœur noir de Skyrim. Cette aventure commence par le Pack de jeu téléchargeable Harrowstorm et se poursuit avec le prologue de Greymoor, puis le Chapitre Greymoor, et se conclura avec deux Packs de jeu téléchargeables qui n’ont pas encore été annoncés.

« Notre intention est de raconter à chaque épisode de notre aventure une histoire qui se suffise à elle-même, mais constitue aussi un élément capital d’un ensemble, » explique Bill Slavicsek, auteur en chef d’ESO. « C’est un processus exigeant mais excitant, qui a jusqu’à maintenant donné d’excellents résultats pour ESO. »

Pour apporter une expérience captivante et unique à tous les profils de joueurs, l’équipe de développement prépare très tôt tous les aspects de cette aventure annuelle.

« Tout commence par le directeur créatif, le concepteur en chef et moi. Ils définissent le type d’histoire que nous voulons construire (politique, dragons, Daedra) et les lieux où ils veulent la situer (Elsweyr, Bordeciel occidental ou autre). Ensuite, je commence à jeter des idées générales sur le papier, sur les thèmes et intrigues qui pourraient être amusantes ou intéressantes, et ne pourraient se situer qu’à l’intersection de ces consignes initiales. »

Après quelques discussions et délibérations, l’équipe arrête son choix narratif, avant de constituer un plan finalisé.

Découvrez le mystère sous le Bordeciel occidental

Avant tout, l’équipe veut s’assurer que quelle que soit la manière dont vous découvrirez le contenu de l’année, cela vous permettra de suivre une histoire captivante et logique.

« Nous abordons chacun des quatre éléments de l’année comme la première expérience d’un joueur avec cette narration. Donc, comme pour tout le reste d’ESO, vous pouvez commencer à jouer d’où que vous veniez, » explique Slavicsek. « Le Chapitre et les Packs de jeu téléchargeables racontent chacun une histoire complète et parallèle, qui peut également mener à l’une des autres. Vous pouvez donc les jouer dans l’ordre que vous voulez. Puisque nous écrivons un jeu Elder Scrolls, nous faisons en sorte de convenir à tous les styles de jeu. »

Bien sûr, si vous jouez à tout le contenu de l’année, cela vous donnera accès à une ligne de quêtes spéciale qui sert de conclusion à cette narration. C’est en soi une bonne raison de profiter de tout le contenu de l’année.

La construction d’une grande histoire découpée sur l’année est bien sûr difficile, mais aussi très gratifiante en matière de construction narrative, et l’équipe est à présent très à l’aise avec ces grandes trames complexes, où elle trouve une grande liberté narrative.

« Chaque année d’aventure nous donne l’occasion d’introduire et de développer des personnages, de créer des arcs individuels plus puissants et plus pertinents. Nous pouvons vraiment explorer les thèmes essentiels de l’histoire que nous racontons et de la région où elle se déroule. »

Explorez le cœur noir de Bordeciel

Le résultat ? Une expérience unique pour les différents types de joueurs d’ESO, que l’équipe espère aussi fascinante qu’amusante.

« Ce n’est que notre deuxième année sur ce modèle, et avec le Cœur noir de Skyrim, nous avons mis à profit les leçons apprises dans la Saison du Dragon, pour les appliquer aux événements du Bordeciel occidental, constante Slavicsek. Nous avons hâte de vous montrer la suite de l’aventure ! »

Votre histoire, à votre manière

Dans The Elder Scrolls Online: Greymoor, vous vivrez une épopée gothique glaçante, qui vous mènera de la cour royale à Solitude jusqu’au profondeurs de Griffenoire. La quête principale de Greymoor est une aventure haletante, mais elle s’inscrit aussi dans cette aventure de l’année, et c’est à vous de choisir comment vous découvrirez le Cœur noir de Skyrim. Avez-vous hâte de découvrir la quête principale du nouveau Chapitre Greymoor ? Dites-le-nous via @TESOnline_FRInstagram, ou Facebook.

Nouvel épisode de l’aventure de l’année, le Cœur noir de Skyrim, The Elder Scrolls Online: Greymoor arrivera le 26 mai sur PC/Mac et le 9 juin sur Xbox One et PlayStation®4. Préachetez Greymoor au format numérique pour recevoir des récompenses bonus uniques et avoir immédiatement accès au Destrier brise-siège en jeu (format numérique uniquement – soumis à conditions). Ne ratez pas cette occasion !

Poursuivre la lecture