Cette page utilise des cookies. Informations détaillées disponibles dans notre politique sur les cookies.

Coup de projecteur sur la communauté — les oratoires d’Ilona

02/07/2020

Lors de vos aventures dans ESO, vous avez sans doute découvert des oratoires dans tous les coins de Tamriel. Ilona en a créé des illustrations qui capturent leur apparence unique et leur environnement. Un sujet idéal pour notre nouveau Coup de projecteur sur la communauté !

 

Pour commencer, parlez-nous de votre expérience sur ESO ! Depuis combien de temps jouez-vous ?

Je joue depuis novembre l’année dernière. Un très bon ami m’a fait découvrir le jeu, et je joue presque tous les jours. En ce moment, j’explore les zones du Chapitre Greymoor, puisque j’ai fini toutes les zones précédentes.

 

Pourquoi les oratoires d’ESO vous ont-ils autant inspirée ?

Je souffrais d’un véritable blocage artistique, et j’avais besoin d’un nouveau projet de petite envergure pour m’occuper. Puis l’ami qui m’avait fait découvrir le jeu m’a suggéré de dessiner les oratoires. J’ai trouvé que c’était approprié, puisqu’ils sont souvent petits, et qu’ils représentent parfaitement la culture propre à leur zone dans le monde d’Elder Scrolls.

Ces illustrations nous rappellent les anciens dépliants touristiques. Comment décririez-vous leur style ?

J’ai toujours aimé ces dépliants, sans doute parce que j’aime les anciennes esthétiques de design. Je préfère cela à des photographies, car on sent vraiment la patte de l’artiste qui les a conçus. Ils ont davantage de… personnalité ? Je dirais qu’ils sont stylisés et colorés. Ils sont lumineux, et invitent vraiment au voyage. Quand on les regarde, on a presque l’impression d’être sur place.

Comment préparez-vous ces illustrations ? Combien de temps y passez-vous, généralement ?

En général, j’attends d’avoir fini la zone des oratoires que je dessine. Puis je prends beaucoup de captures d’écran (sur des détails d’architecture intéressants ou des lieux typiques de l’histoire) et je commence mes esquisses sous Photoshop. Une fois l’esquisse terminée, je crée l’œuvre finale sous Illustrator. Chaque dessin prend entre deux et trois heures.

Jusqu’à maintenant, y a-t-il un oratoire que vous préférez ?

J’aime de nombreux oratoires représentés dans le jeu. Ceux des Argoniens sont parmi mes préférés, ainsi que les khajiits les dunmers… Non, c’est une question difficile, en fait, je les aime presque tous ! Ils sont uniques, et très différents les uns des autres. Honnêtement, c’est difficile de les comparer.

Quelle sera la suite de la série ?

Eh bien, je suis incapable d’arrêter un projet en cours de route, alors si je dessine un oratoire, je dessine tous les autres, jusqu’à ce que la liste soit terminée. Heureusement, il me reste de nombreux territoires à illustrer, alors j’ai encore du travail devant moi.

Qu’est-ce que vous aimez dessiner d’autre, dans ESO ?

Plein de choses ! Quand ce n’est pas un oratoire qui m’occupe, j’aime dessiner les personnages que mon ami et moi avons créés. Je m’entraîne toujours pour les personnages humanoïdes, c’est un bon apprentissage. J’aime aussi dessiner des icônes, et de grands paysages, comme ma version synthwave de Vivec (ci-dessous). J’ai un faible pour l’architecture dunmer.

Où peut-on trouver vos autres œuvres ?

J’utilise plusieurs réseaux sociaux, mais je suis particulièrement active sur Twitter : https://twitter.com/IskeIlona et Tumblr : https://ilona-art.tumblr.com/. Je possède aussi mon propre site Internet où j’affiche certaines de mes œuvres (professionnelles) : https://ilona-iske.nl/.

 

Merci à Ilona d’avoir partagé avec nous ses illustrations et son histoire. Nous attendons impatiemment les additions à sa série, alors au travail ! Comme toujours, si vous avez vu ou fait quelque chose que la communauté d’ESO pourrait apprécier, partagez-le avec nous via @TESOnline_FR, Instagram et Facebook.

Poursuivre la lecture