Présentation d’un personnage : Lyranth

16/02/2021

Quand cela l'arrange, la Drémora Lyranth s'avère être une alliée redoutable, à condition de la prendre avec des pincettes. Apprenez-en plus sur la Dame d'Effroi dans cette présentation de personnage.

 

Frères et Sœurs en quête de sagesse,

Oyez et laissez-vous inspirer ! Car j’ai entendu la parole de la Dame d'Effroi et vous apporte le message de ma charmante et puissante maîtresse.

En tant qu'humble prophète de Lyranth, une Drémora d'une grande ruse et d'égale intelligence, sachez que mes mots sont porteurs de vérité et de grandes révélations. Comme moi, vous aussi pouvez baigner dans la gloire de la Dame d'Effroi et atteindre une sagesse sans commune mesure. Il vous suffit d'avoir foi en elle.

Laissez-moi vous parler de ma maîtresse. Bien sûr, je ne suis que son humble serviteur et ne puis parler d’elle que par euphémismes et à voix basse. Lyranth est l'obscurité au cœur de la nuit, le feu arcanique qui brûle en Oblivion. Elle a servi Molag Bal et suivi son propre chemin. Elle a foulé les pierres brisées de Havreglace et exploré les confins du Vide. Sa curiosité dévorante et son intérêt hors du commun pour le sort d'humbles mortels tels que nous la distingue parmi les siens. En vérité, aucun autre Daedra ne l'égale et je suis béni car elle m'a choisi pour porter son message au monde entier.

Bien sûr, je dois camoufler ses mots afin de ne point inquiéter le quidam. Il me semble que la plupart des gens considèrent tout ce qui a trait aux Daedra comme maléfique et dangereux. Rien de plus faux !

Soit, il arrive parfois que ma Dame d'Effroi se montre dangereuse. Je ne pourrais pas le nier. Après tout, je l'ai vue tordre le cou d'un mortel. Il faut dire que l'impudent avait fait l'erreur d'éternuer en passant près d'elle. Elle a horreur de ces petites défaillances des mortels, vous savez leurs fonctions physiologiques ordinaires. Ça l’irrite. Mais de là à la qualifier de maléfique ? Qui sommes-nous pour nous permettre d’apposer de telles étiquettes sur le comportement d'êtres supérieurs ? Je l'ai vu se pencher pour caresser un chaton puis se retourner pour éviscérer un Elfe noir en pleine rue, simplement parce que cela lui chantait. Est-ce maléfique ? Je vous laisse juge.

Contrairement à ses semblables (bien qu'en réalité, il n'y en ait pas d'autres comme elle), la Dame d'Effroi ne tuera pas nécessairement un mortel à la première rencontre. Comme je vous le disais, elle est curieuse à notre égard, et désireuse de parler. En tout cas jusqu'à ce que la conversation l'ennuie. Personnellement, je préfère garder mes échanges avec elle concis et précis. L'ennui a tendance à la rendre cruelle. De temps à autre, elle autorise même de faibles mortels à l'assister dans son grand œuvre. Pour ma part, je ne l'ai servi qu'en tant que prophète et messager, mais je sais de source sûre que d'autres se sont aventurés à ses côtés, à la fois ici-bas sur Nirn et sur les lointains plans d’Oblivion.

Lyranth trouve les actions des mortels distrayantes. Sous ses dehors distants et soupe au lait, je suis convaincu que ses interactions avec nous, humbles mortels, l'ont transformée et la rendent unique parmi les êtres d’Oblivion. Et c’est pourquoi je l’adore et porte son message. Je trouve son humour irrésistible, quand bien même il me blesse jusqu'à l'os et ses observations édifiantes, même lorsqu'elles révèlent mes pires défauts.

Certains la traitent de paria. D'autres disent qu'elle est la dernière de son clan. Qu'elle cherche à se venger de ceux qui l'ont banni ou détruit le clan auquel elle appartenait. Je ne suis pas expert en matière de clans et de culture daedrique, mais je plains les pauvres fous responsables d'une telle tragédie si la Dame d'Effroi met la main sur eux.

Et si la Dame d'Effroi vous fait grâce de sa présence, juste un conseil : ne demandez pas pourquoi. Ce besoin impérieux qu’ont les mortels de connaître la raison sous-jacente toute action lui paraît au mieux fatigant, au pire insultant. Et croyez-moi, vous ne voulez pas insulter la Dame d'Effroi. Ça n’est jamais une bonne idée.

Rogatus Cinna, Prophète de la Dame d'Effroi.

 

Vous pouvez rencontrer Lyranth dans les profondeurs du Chaudron (l'un des deux nouveaux donjons qui composent le Pack de jeu téléchargeable Flames of ambition) ainsi que dans The Elder Scrolls Online: Blackwood. Avez-vous hâte de collaborer avec la redoutable Drémora ? Ou l'idée vous effraie-t-elle ? Dites-le-nous sur Twitter, Instagram, ou Facebook.

La saga de l'année des Portes d'Oblivion débutera avec la sortie du Pack de jeu téléchargeable Flames of Ambition le 8 mars prochain sur PC/Mac et Stadia* et le 16 mars sur Xbox One et PlayStation®4. Elle se poursuivra avec le Chapitre The Elder Scrolls Online: Blackwood, à paraître le 1er juin sur PC/Mac et Stadia* et le 8 juin sur Xbox One et PlayStation®4, déjà disponible en précommande.

*Disponible uniquement pour certains territoires.

Poursuivre la lecture