Présentations – Madame Caprice

13/10/2021

Découvrez Madame Caprice, la notoire négociante en renseignements de la Tombe du Fin fond dans nos nouvelles Présentations du personnage pour Deadlands !


La commerçante la plus influente de la Tombe du Fin fond

Un rapport d’Astia Hexos, des archives de la maison Hexos, 1E 1261

Estimables aînés de la maison Hexos. Les implications économiques de ce nouveau domaine d’Oblivion appelé la Tombe du Fin fond donnent le tournis. Toutefois, nous y sommes des étrangers, inconscients du contexte culturel et des relations nécessaires au commerce dans le Palanquin céleste. Voilà pourquoi je suggère de solliciter l’aide d’une autochtone bien établie. Une personne en prise avec l’humeur et l’opinion de ce carrefour planaire. Une personne qui sait comment l’on négocie dans plusieurs domaines d’existence. Estimables aînés, permettez que je vous présente Madame Caprice.

Madame Caprice, la Sombre Séductrice, possède et gère l’établissement appelé Maison des Caprices. Je ne sais pas précisément quels services l’on y dispense, mais il semble assouvir les appétits des habitants de la ville, Daedra ou mortels. Différents assistants daedriques y proposent les divertissements les plus étranges, et souvent les plus improbables. C’est le terme qui me semble le plus approprié, car son établissement semble faire commerce de concepts et d’idées plutôt que de marchandises tangibles. Mais même cela n’est pas entièrement vrai, car les Daedra que j’y ai croisés traitaient leurs transactions avec le même soin et la même méticulosité que nous attacherions à de l’or ou des produits manufacturés.

Hormis ce préambule, tous ceux à qui j’ai parlé à la Tombe du Fin fond, des plus humbles varlets drémoras aux différents mortels et en remontant jusqu’aux officiers drémoras les plus intimidants, tous ne parlent de Madame Caprice qu’à voix basse et avec une grande révérence. Et peut-être même un peu de peur. Tous ceux qui ont accepté de me donner leur opinion ont confirmé que pourvu que l’on puisse payer le prix qu’elle demande, Madame Caprice est la personne à consulter si vous cherchez des renseignements, des objets introuvables ou toute autre chose de valeur en Oblivion. Lorsque j’ai voulu me renseigner sur le prix qu’elle demande pour ce genre d’aide, personne ne m’a répondu clairement. Je mets cela sur le compte de ma compréhension limitée des monnaies utilisées à la Tombe du Fin fond, et j’imagine que tout deviendra clair en temps utile.

Madame Caprice est clairement très en vue dans la société de la Tombe du Fin fond. Tous les Daedra avec qui je me suis trouvée en interaction avaient entendu parler de Madame Caprice, parlaient d’elle avec éloge (et parfois un peu d’inquiétude), et m’assuraient que la maison Hexos aurait besoin de se mettre en relation avec elle pour faire affaire en ville. J’eus la chance d’obtenir une audience auprès de cette grande Mazken (le terme par lequel les Sombres Séductrices se désignent elles-mêmes), et je concède que cette expérience fut très intéressante. Pour commencer, Madame Caprice exsude le charme et l’amabilité. Elle est aussi d’une sensualité remarquable, mais j’imagine qu’il en va de même pour toutes les Sombres Séductrices. Je n’ai pas eu le plaisir d’en rencontrer d’autres dans un cadre aussi intime. Madame Caprice me reçut à l’étage supérieur de son établissement, dans un salon privé qu’elle doit utiliser pour tous ses entretiens. Elle se montra cordiale, fascinante et légèrement enivrante. Sous son regard, je me sentais unique. Comme si nous seules avions la moindre importance au monde, du moins pendant cette rencontre bien trop rapide. Voici ce que j’appris au cours de notre discussion.

Lorsque je lui demandai quelles affaires menait la Maison des Caprices, Madame Caprice me répondit « Je traite en excentricités et en facéties. Mon établissement propose des plaisirs et des vices venus des quatre coins d’Oblivion. J’achète et je vends strictement selon les envies qui me prennent, ma chère. » Je lui confiai qu’on m’avait présenté Madame Caprice comme une personne connaissant toutes les facettes du commerce de la Tombe du Fin fond. Une personne sachant où tous les secrets étaient cachés, en quelque sorte. « Quelqu’un a dit cela de moi ? », s’étonna-t-elle d’un ton ravi. « Comme c’est chou. Oui, je fais commerce de renseignements. Toutes sortes de renseignements. Et la Maison des Caprices sert à manger, à boire, et tous les autres délices que nos clients peuvent demander. C’est ma spécialité. »

J’expliquai que la maison Hexos est l’une des plus grandes maisons commerciales de Tamriel, et que nous voulions développer notre activité dans le domaine récemment découvert (de notre point de vue) de la Tombe du Fin fond. « L’accès relativement simples aux portails qui relient différents royaumes représente une opportunité commerciale très lucrative, » précisai-je. Madame Caprice opina sagement avant de tourner vers moi ses yeux liquides. C’était comme si elle me regardait pour la première fois. J’aurais voulu qu’elle me touche, qu’elle me parle, qu’elle murmure à mon oreille. Je dus mobiliser toute ma volonté pour ne pas oublier ce que j’étais venue faire là.

« Je suis sûre que nous trouverons à nous entendre, ma chère, » ronronna-t-elle. « Il serait fort agréable de voir une plus grande présence mortelle dans notre belle ville. Contrairement à mes frères et sœurs Mazken, ceux que vous appelez les Sombres Séducteurs, je préfère utiliser mes charmes pour séduire et soutirer fortune et connaissance. J’imagine que votre peuple pourra me satisfaire dans ces deux domaines. »

Pour résumer, Madame Caprice possède les relations et la réputation dont nous avons besoin pour faire connaître la maison Hexos du reste de la communauté de la Tombe du Fin fond. En outre, elle serait disposée à nous apporter l’aide nécessaire pour nous faire accepter, acquérir des locaux et des entrepôts, et obtenir les permis et contrats nécessaires pour faire circuler des marchandises dans la Tombe du Fin fond. Nous posséderons bientôt un solide réseau commercial au travers de plusieurs plans. La maison Hexos sera connue dans tous les domaines pour ses marchands capables d’apporter les marchandises et services les plus exotiques. À condition de payer à Madame Caprice le prix qu’elle demande pour son aide. Elle m’assure que ce coût sera dans nos moyens.

 

Quoi que vous cherchiez, en Tamriel ou au-delà, Madame Caprice est prête à faire affaire. Mais prenez garde : tout contrat passé avec un Daedra peut réserver bien des surprises ! Êtes-vous prêts à explorer la ville de la Tombe du Fin fond et à rencontrer l’énigmatique Madame Caprice ? Dites-le-nous via TwitterInstagram et Facebook.

Le Pack de jeu téléchargeable Deadlands arrivera le 1er novembre sur PC/Mac et Stadia, puis le 16 novembre sur Xbox et PlayStation.

Poursuivre la lecture