Découvrez comment fabriquer vous-même le fabuleux cosplay de Lyranth selon Trine !

23/11/2021

Apprenez comment fabriquer votre propre costume de Lyranth la Follicide et incarner de façon sensationnelle la mystérieuse Drémora.

En partenariat avec Bethesda Scandinavie, Trine a réalisé un stupéfiant cosplay de Lyranth Follicide des Portes d’Oblivion. Le résultat est tellement impressionnant que nous avons demandé à Trine de partager leur processus créatif et ses conseils, afin que vous puissiez vous aussi incarner cette énigmatique alliée Daedra !

Préparations

Lorsque je commence un nouveau cosplay, je le divise en plusieurs parties dans application nommée « Cosplanner » : capuchon, plastron, épaulières, ceinturon, etc.

En général, le matériel de référence que je rassemble est constitué de captures d'écran du jeu (ou du film/de la série) dont mon cosplay est issu. Si je peux faire pivoter le personnage ou la caméra dans le jeu pour obtenir les bons angles de vue sur la tenue, je suis comblée. Et quand je peux mettre la main dessus, j’aime aussi utiliser des photos et des illustrations de beaux livres, ou de modèles 3D que je trouve sur internet. Pour moi, un modèle 3D constitue le meilleur matériel de référence qui soit !

Il faut toujours calculer la quantité de mousse et de tissu nécessaire à chaque pièce avant d'acheter tous les matériaux et essayer de fabriquer les éléments dans un ordre qui facilite la confection du suivant. Par exemple, il vaut mieux faire la robe avant les tassettes pour s'assurer que celles-ci ne donnent pas l'impression d'être trop imposantes sur les hanches ou trop petites.

Matériaux

Pour la robe, utilisez du lin brun et rouge et du faux cuir marron pour les détails. Pour l'armure, utilisez à la fois du Worbla et de la mousse de 2 mm et 5 mm. Il est préférable d'utiliser le Worbla pour les pièces que vous souhaitez plus solides ou plus fines, comme les gants d'armure et les brassards.

Tout doit être peint avec des peintures acryliques argentées et noires, et passé à l’aérographe avec des peintures brun-noir pour donner un aspect vieilli au cosplay.

Procédé

Dans un premier temps, il faut coudre ce que j'appelle la “sous-robe” en utilisant le patron d'une robe similaire. Il faudra y apporter quelques modifications, alors passez en revue tous les détails de la robe de Lyranth. Les détails de la partie inférieure de la robe ne sont pas cousus à la sous-robe mais à la ceinture pour que celle-ci puisse bouger sans compromettre son alignement avec les motifs de la jupe.

Une fois la « base » de la robe réalisée, on peut passer à la confection l’armure. Commencez par la fabrication des brassards et des gants, en guise d’échauffement avant le plastron, puis passez aux épaulières et aux tassettes. Une fois toutes les pièces de l'armure réalisées, apprêtez et peignez-les toutes en une fois. En procédant ainsi, vous vous assurez que toutes les parties de l'armure sont traitées de la même manière et que l’ensemble est harmonieux.

La dernière pièce à fabriquer est le capuchon, que vous collerez au plastron pour vous assurer qu’il reste toujours en place. Pour la finition de votre cosplay, passez l'ensemble du costume à l'aérographe pour lui donner un air un peu sali et usé et un aspect homogène.

Trucs, astuces et conseils

Lors de la confection de ce costume, vous risquez de rencontrer des difficultés à la réalisation des nombreux détails en tissu fin sur les bords de la jupe. Découpez et enroulez le tissu autour d'une mousse de 2 mm pour obtenir la bonne forme et donner un peu de relief. Cela vous demandera du temps et des efforts, mais le jeu en vaut la chandelle.

Utilisez du velcro pour ouvrir le plastron sur le côté, sous l'un des bras. C'est très simple à faire de manière que cela ne soit pas visible, et cela rend le plastron facile à ouvrir et à mettre. De même, le fait de coller le capuchon au plastron a bien fonctionné et a permis de le maintenir parfaitement en place.

Conseil aux cosplayers débutants

Si vous êtes novice, regardez quelques vidéos sur YouTube, consultez quelques tutoriels, puis lancez-vous ! Vraiment. Lancez-vous ! La plupart des gens réfléchissent et analysent beaucoup trop avant la confection d'un cosplay, et cela les conduit souvent à se sentir trop intimidés pour ne serait-ce que commencer ou essayer. Personnellement, je crois qu'il faut pratiquer pour progresser, on expérimente et on se plante, et c'est tellement ludique comme façon d'apprendre !


Un grand merci à Trine d'avoir travaillé avec nous pour créer ce superbe cosplay et d'avoir pris le temps de partager son processus de création avec notre communauté #ESOFam. Vous trouverez encore plus de photos et de cosplays de Trine sur ses comptes Instagram et Facebook, jetez-y un œil !

Poursuivre la lecture